Cérémonie à la nécropole de Morvillars

 
 
Cérémonie à la nécropole de Morvillars

Nombreuses ont été les personnes ayant répondu à l'invitation lancée par Monsieur le préfet par intérim, Joël DUBREUIL, Madame la directrice des patrimoines, de la mémoire et des archives, Madame la directrice générale de l'ONAVG et Madame RAVEY, maire de Morvillars, pour l'inauguration de la restauration de la nécropole nationale.

panneau nécropole morvillars

Les corps de 160 soldats reposent au sein de la nécropole nationale de Morvillars. Ces hommes étaient Français, Ecossais, Sénégalais, Algériens, Tchadiens, Marocains, Malgaches… chrétiens, musulmans, ou athées. Ils ont été tués durant trois guerres : 1914-1918, 1939-1945, ainsi que guerre d’Indochine.

nécropole morvillars

La plupart (155) ont néanmoins été tués durant la Grande Guerre : certains lors des premiers combats dans le Sundgau près de la frontière suisse, d’autres, blessés, furent dirigés sur Morvillars et soignés au Vieux Château de Monsieur Louis Viellard, ou à l’Hôpital des origines des étapes. La commune comptait ainsi plus de 2000 lits.

La nécropole nationale de Morvillars est donc née des premiers sangs versés en 1914. Elle continuera à en être abreuvée jusqu’à l’Armistice, pour être officiellement inaugurée le 28 octobre 1923. Il a été écrit à cette occasion : « Cet enclos sacré gardera le caractère d’un lieu de pèlerinage. Les pères et les mères, les frères et les sœurs, les amis connus ou inconnus, tous ceux qui ont aimé et admiré les héros dont il contient les glorieux restes, et les jeunes aussi, qui, devant leur succéder dans la vie, veulent s’initier à leurs vertus, s’y rencontreront pour puiser la force et le courage […]. »

Depuis 2010, cet « enclos sacré », à l’instar des 274 nécropoles nationales, est préservé, géré et valorisé par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre, selon la volonté de l’État d’honorer la mémoire de ceux qui ont combattu pour la France et en incarne le souvenir. 

soldats nécropole morvillars

Financés par la Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives, des travaux d'entretien et de rénovation conséquents ont été menés durant la première moitié de l’année 2017 sur le site : nettoyage des pierres tombales, rechampissage des noms des soldats, remplacement des éléments détériorés par le temps, remise en fonction de la lanterne des morts par un panneau photovoltaïque, etc.

Cette cérémonie a été l’occasion de donner aux jeunes un rôle majeur dans cette cérémonie et sa préparation. Les élèves de l’école de la commune de Morvillars ont planté un arbre, dans le cadre de l’opération nationale « 1000 arbres ». Il s’agit d’un « noisetier tortueux », particulièrement résistant. En plantant cet arbre aujourd’hui, ces jeunes seront amenés à le voir grandir, comme eux, et à se souvenir de leur geste accompli en ce lieu un 12 novembre.

arbre nécropole morvillars

Il convient de souligner l’implication de la commune de Morvillars autour de cette nécropole et de l’histoire de la Grande Guerre, ainsi que du Souvenir Français et de ses représentants. L’ensemble du projet mené par la commune et qui vise à « faire revivre » les soldats inhumés dans le cimetière a par ailleurs obtenu le Label centenaire : par un travail de recherche sur chacun d’entre eux, l’édition de la brochure qui vous a été distribuée, et en transmettant des valeurs de citoyenneté en impliquant notamment les jeunes.

Retrouvez le discours prononcé par Joël DUBREUIL, sous-préfet, secrétaire général de la préfecture chargé de l'administration de l'Etat, à cette occasion :

> Discours JD sous préfet - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,08 Mb