Frédéric-Auguste BARTHOLDI

 

BARTHOLDI n’a pas créé son œuvre dans le cadre d’une perception chauvine de l’Histoire, mais plutôt pour mettre en valeur la dignité humaine devant l’adversité, la « […] lutte glorieuse dont il faut transmettre la tradition pour la perpétuer. »

le_Lion_et_le_château

Né à Colmar le 2 août 1834, il est particulièrement touché par l'échec de la France contre la Prusse lors de la guerre de 1870-71. S'étant lui-même fortement engagé lors de ce conflit, notamment dans la défense de Colmar, il tient à mettre en valeur la défense héroïque de Belfort.

Influencé par des voyages en Égypte lors desquels il en découvre les monuments gigantesques, il ne conçoit pas la statuaire sans notions d’architecture et d’harmonisation de l’œuvre avec l’environnement. Cette harmonisation permet, selon lui, de donner un caractère intemporel aux symboles représentés.

BARTHOLDI éprouvant un grand attachement pour la seule cité alsacienne restée rattachée à la France après la défaite de 1870, il tient à éviter que le monument érigé à Belfort à la mémoire des victimes civiles et militaires du conflit ne soit « […] une œuvre applicable à n’importe quelle ville » et désire donner à ce monument « […] un caractère original bien spécial et digne du patriotisme de Belfort. »

BARTHOLDI n’a cependant pas créé son œuvre dans le cadre d’une perception chauvine de l’Histoire, mais plutôt pour mettre en valeur la dignité humaine devant l’adversité, la « […] lutte glorieuse dont il faut transmettre la tradition pour la perpétuer. »

Le but entretenu par BARTHOLDI lors de l’élaboration de son œuvre a été atteint : l’animal, figure archétypale et millénaire symbolisant la fermeté, la force et la vaillance, érigé en un monument tenant des colosses égyptiens mais néanmoins bien vivant et personnalisé, a été adopté par tous les habitant de Belfort et par les Alsaciens. Il reste encore aujourd’hui l’emblème de la ville de Belfort.

Le Lion fédérateur a été, pour cette même raison, victime de sa célébrité : les industriels ont en effet souvent récupéré son image pour vendre leurs produits. BARTHOLDI a dû, à son époque, se battre contre l’exploitation commerciale de son œuvre…

A propos du Lion de Belfort et de l’histoire de Belfort et du Territoire, vous pouvez aussi consulter les sites suivants :

le_Lion