Économie circulaire

 

On considère que nous sommes actuellement dans un modèle linéaire : « produire, consommer, jeter » qui a atteint ses limites. Nos économies ont une dépendance accrue vis-à-vis des ressources non renouvelables.
 
Par opposition au modèle linéaire, l’économie circulaire désigne un modèle économique soutenable dans lequel la matière serait pleinement utilisée : écoconception des produits, meilleure information des consommateurs (écolabels, certifications…), gestion stratégique des ressources, production d’objets à durée de vie plus longue, partage des produits plutôt qu’acquisition, augmentation des possibilités de réparation, lutte contre l’obsolescence programmée… Si elle va beaucoup plus loin que le simple recyclage, celui-ci fait également partie de l’économie circulaire.
 
Un des enjeux du XXIe siècle sera d’extraire le plus de valeur possible des ressources. C’est vrai pour les matières présentes dans les déchets de tous types, qui doivent être considérés comme des richesses. L’économie circulaire doit ainsi tout d’abord faire évoluer les modes de consommation, de production, de distribution. Il s’agit ensuite de soutenir les filières industrielles du recyclage et de la réutilisation en favorisant l’innovation.
 

> Définition_économie-circulaire_flyer - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,78 Mb