Communiqué de presse

La sécheresse conduit à des mesures d’économie d’eau

 
Mesures d'économie d'eau dans le Territoire de Belfort

Suite à un déficit de précipitations significatif, notamment en mars et avril, et à la persistance d’un hiver doux, les rivières du Territoire de Belfort ont atteint des débits nettement inférieurs à la moyenne habituelle en cette période dans le bassin de l’Allan. 

Par ailleurs, ce temps très doux a suscité un développement précoce de la végétation.

Par voie de conséquence, la cellule de veille sécheresse a été réactivée ce jour pour suivre l’évolution de la situation des cours d’eau et mettre en place un arrêté des restrictions d’usage de l’eau de premier niveau.

Sont interdits sur le territoire des communes du Territoire de Belfort à compter du 25 avril 2014:

 Usages Domestiques

  • Arrosage des pelouses, espaces verts publics et privés, jardins d’agrément sauf potagers privés.
  • Arrosage des golfs et terrains de sport de toute nature, interdit entre 8h et 20h (sauf pour les green) de façon à diminuer la consommation d’eau sur un volume hebdomadaire (un registre de prélèvement devra être rempli hebdomadairement pour l’irrigation des stades et des golfs)
  • Lavage des voitures hors des stations professionnelles, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou technique (bétonnière, …) et pour les organismes liés à la sécurité.
  • Les fontaines publiques doivent être fermées lorsque cela est techniquement possible.
  • Le remplissage ou remise en eau des piscines d’une capacité totale supérieure à 2 m3 à usage privé, sauf lors de la première mise en eau des piscines en « dur » et « enterrées » construites depuis le 1er janvier de l’année en cours.

Usages Economiques

Les industries doivent passer au niveau 1 de leur plan d’économie

Usages hydrauliques et plans d’eau

Respect strict de la valeur du débit réservé

  • à l’exception des ouvrages hydrauliques servant à l’alimentation en eau potable ou à la navigation, toutes les manœuvres d’ouvrages hydrauliques, notamment en vue de leur vidange, sauf si ces manœuvres sont nécessaires :

- au non dépassement de la cote légale retenue

- à la protection contre les inondations des terrains riverains

- à la restitution à l’aval du débit entrant à l’amont.

Ces interdictions portent sur l’usage des eaux des réseaux publics et l’usage des eaux superficielles, eaux de sources ou de nappes ou de puits. Elles ne s’appliquent pas à l’utilisation de l’eau des réserves artificielles constituées préalablement à la publication du présent arrêté.

Concernant la gestion des systèmes d’assainissement les services en charge de la police de l’eau doivent être préalablement informés de toute opération susceptible d’entraîner un dépassement des normes de rejet.

Il est à noter que pour le moment, les observations de terrain ne constatent pas de mortalité piscicole particulière, et les volumes de production d’eau potable ne sont pas affectés.

> CP Sécheresse mesures d'économie d'eau - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,39 Mb

> Arrêté portant restriction provisoire des usages de l'eau - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,34 Mb