Communiqué de presse

Bilan de l'insécurité routière 2011 dans le Territoire de Belfort

 

Le bilan de l'accidentalité en 2011 est marqué par une baisse de 20% du nombre de blessés hospitalisés par rapport à 2010 et une augmentation de 4% du nombre d'accidents corporels.

Les accidents de la route sont plus nombreux, mais moins graves

Le bilan de l'accidentalité en 2011 est marqué par une baisse de 20% du nombre de blessés hospitalisés par rapport à 2010 et une augmentation de 4% du nombre d'accidents corporels.

Le nombre de personnes tuées sur les routes reste stable depuis 2009

Sept personnes ont perdu la vie sur les routes du département en 2011, soit autant que les deux années précédentes.
Parmi elles, trois avaient moins de trente ans, trois ont trouvé la mort lors d'accidents impliquant des seniors, et deux lors d'accidents impliquant des deux-roues motorisés.
Une consommation excessive d'alcool a été constatée lors de deux cas. Sur une plus longue période, le nombre de tués sur les routes du Territoire de Belfort est en baisse, puisqu'il était de 11 par an en 1993, et de 7 par an depuis 2006.

La mobilisation des services de police et de gendarmerie pour lutter contre les principales causes d'accidents dont l'alcool, la vitesse et les stupéfiants

Au total, les forces de l'ordre ont procédé à plus de 53000 dépistages d'alcoolémie et à 13 immobilisations de véhicules en 2011 dans le cadre de la LOPPSI 2 (Loi d'Orientation et de Programmation pour la Performance de la Sécurité Intérieure) du 14 mars 2011, accordant au préfet le pouvoir d'immobilisation et de mise en fourrière des véhicules.
Les 10 radars fixes du département ont procédé à plus de 100 000 contrôles positifs.
 
Le nombre d’infractions à la vitesse constatées dans le cadre du contrôle sanction automatisé a baissé de 17 % en 2011 comparé à l'année 2010.
En 2011, la part des infractions commises par des conducteurs de véhicules immatriculés à l’étranger dépasse 46% du total.

Les actions de prévention

Celles menées en 2011
Dans le cadre du plan départemental d'actions de sécurité routière (PDASR), 36 actions ont été menées tout au long de l’année 2011 autour des cinq enjeux locaux :
 

  • les jeunes
  • l'alcool et les stupéfiants
  • les deux-roues motorisés
  • la vitesse
  • les piétons

Des opérations à caractère préventif sur les dangers de la conduite sous l'influence de stupéfiants et en état d'ébriété ont notamment été menées à l'occasion du FIMU et des Eurockéennes.
Le plan départemental d'actions de sécurité routière représente un budget de 83 500 euros exclusivement pour la prévention dont :
 

  • 35% du budget sur l’enjeu jeunes
  • 17% du budget sur l’enjeu alcool et stupéfiants

Perspectives pour 2012
Les efforts seront engagés sur les axes suivants :
 

  • l’alcool et les stupéfiants : la poursuite de la mobilisation de jeunes pour mener la prévention auprès des jeunes notamment en milieu festif
  • la vitesse : le développement d’actions de sensibilisation des usagers sur la route
  • les deux-roues motorisés : le renforcement de la sensibilisation des élèves en collège
  • les jeunes : une sensibilisation accrue des jeunes aux risques routiers
  • et également les seniors, auprès desquels des réunions d’information et des activités seront proposées.

Publié le 12 janvier 2012