Communiqué de presse - Information

Entreprises industrielles

 
Entreprises industrielles

Quelles sont les entreprises industrielles qui peuvent bénéficier du prêt "croissance industrie" ?

La banque publique d'investissement Bpifrance peut vous proposer un prêt, nommé « prêt croissance industrie ». Quelles entreprises sont éligibles ? Quel peut-être le montant de ce financement ? Revue de détail.

Quelles entreprises sont concernées ?

Le prêt « croissance industrie » de Bpifrance s'adresse aux petites et moyennes entreprises (PME) et/ou entreprises de taille intermédiaire (ETI) indépendantes du secteur de l'industrie manufacturière (industrie alimentaire, pharmaceutique, automobile, de l'habillement, métallurgie...). Il concerne les sociétés ayant un programme d'investissement à fort impact économique, créateur d'emplois et requérant des dépenses immatérielles et des besoins en fonds de roulement.

Les entreprises doivent réunir plusieurs critères :

  • elles doivent avoir plus de trois ans,
  • avoir la forme d'une société,
  • ne pas être en nom personnel,
  • être financièrement saines,
  • la croissance prévisionnelle de leur chiffre d'affaires global doit être de 5 % par an minimum.

A quoi correspond ce prêt ?

Il s'agit d'un prêt à taux fixe, d'un montant compris entre 500 000 et 5 millions d'euros, dans la limite des fonds propres et quasi-fonds propres de l'entreprise. La durée du prêt est fixée à 7 ans, dont 24 mois de différé d'amortissement en capital. Bpifrance ne demande aucune garantie sur les actifs de l'entreprise ou le patrimoine du dirigeant. « Seule une retenue de garantie de 5 % est prévue », explique la structure. Cette retenue est restituée après remboursement du prêt, augmentée des intérêts qu'elle a produits. Le prêt « croissance industrie » s'inscrit dans le cadre du programme d'investissements d'avenir de l'Etat.

Quelles dépenses peut-il couvrir ?

Le prêt croissance industrie doit servir à financer en priorité :

  • les matériels conçus ou réalisés par l'entreprises pour ses besoins propres,
  • les coûts de mise aux normes ou dépenses liées au respect de l'environnement,
  • les travaux d'aménagement,
  • les besoins en fonds de roulement consécutifs au programme d'investissement,
  • les frais de recrutement et de formation,
  • les frais de prospection, dépenses de publicité, de progiciels, d'équipements à faible valeur de revente...

A qui s'adresser ?

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce prêt, vous pouvez contacter les équipes Bpifrance de votre région.

 Lire aussi

L'aide à la réindustrialisation prolongée jusqu'à fin 2016 - 25/02/2016

Boostez les équipements industriels propres avec le prêt vert - 11/02/2016

Illustration © PSA Peugeot Citroën - Direction de la communication