Communiqué de presse - Information

Chiffres de l'accidentalité routière de l'année 2015

 
 
Chiffres de l'accidentalité routière de l'année 2015

En 2015, 80 décès de plus sur les routes dans des accidents globalement plus violents.

L'année 2015 présente un bilan contrasté : la mortalité routière est en hausse de 2,4%, le nombre d'accidents corporels a baissé de 3,6%, tout comme celui des personnes blessées (-3,6% également) et des hospitalisations (-1,8%). 

Selon les estimations de l'ONISR (Observatoire national interministériel de la sécurité routière), les résultats définitifs devant être connus fin mai, 3 464 personnes auraient perdu la vie sur les routes de France en 2015, soit 80 décès supplémentaires par rapport à 2014. 

Les résultats du mois de décembre 2015 n'ont malheureusement pas permis d'inverser la tendance. 308 personnes y ont trouvé la mort sur les routes, soit une hausse de 7,7%. Les autres indicateurs de l'accidentalité routière sont également en augmentation : + 1,7% d'accidents corporels, + 0,7% de personnes blessées et + 4,3% d'hospitalisations.

Une baisse du nombre des accidents corporels 

En 2015 comparé à l'année 2014, les accidents corporels ont été moins nombreux : 56 109 contre 58 191 en 2014, soit une diminution de 3,6% (-2 082 accidents corporels). Après une hausse en 2014, les résultats 2015 s'avèrent meilleurs qu'en 2013 (-703 accidents, soit -1,25% entre 2013 et 2015). Les séries de mesures prises depuis un an par le gouvernement y ont nécessairement fortement contribué.

Le nombre de personnes blessées enregistre la même diminution : 70 442 en 2015 contre 73 048 en 2014, soit également une baisse de 3,6%, et 2 606 personnes blessées de moins. Le nombre de personnes admises dans un centre hospitalier après un accident de la route est lui aussi en recul : 26 143 contre 26 635 en 2014, soit 492 personnes hospitalisées en moins (-1,8%). Les chiffres définitifs permettront de savoir si cette constatation se confirme pour la comparaison avec 2013.

Un nombre d'accidents en baisse mais avec un bilan mortel en hausse signifie que plusieurs de ces accidents ont été particulièrement violents et meurtriers, comme celui de Puisseguin en Gironde où 43 femmes, hommes et un enfant ont péri le 23 octobre 2015, à la suite de la collision entre un poids lourd et un autocar.

Communiqué de presse au format PDF:

> CPchiffresaccidentalite20151 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb