Journée nationale à la mémoire des victimes de crimes racistes et antisémites de l'Etat français et d'hommage aux "Justes" de France

 
 
A la mémoire des victimes de crimes racistes et antisémites et d'hommage aux "Justes" de France

Le 16 juillet, date anniversaire de la rafle du Vélodrome d'Hiver à Paris, est devenu la journée nationale à la mémoire des victimes de crimes racistes et antisémites de l'Etat français et d'hommage aux "Justes" de France. Elle est célébrée à cette date si c'est un dimanche, ou reportée au dimanche suivant cette date.

Matthieu BLET, sous-préfet du Territoire de Belfort, a présidé la cérémonie ce dimanche 22 juillet 2018, qui s'est déroulée devant le monument des martyrs, et la plaque commémorative de l'esplanade Anne Franck à Belfort.

Après avoir donner lecture du message de Mme Geneviève DARRIEUSSECQ, secrétaire d’État auprès de la ministre des armées, M. BLET a déposé une gerbe au pied du monument.

> Message national de la cérémonie du 22 juillet 2018 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb

Resized_20180722_094608
Resized_20180722_095454