Actualités diverses

Mise en oeuvre du plan de soutien à l'élevage français

 
Mise en oeuvre du plan de soutien à l'élevage français

Le Gouvernement a entendu l’inquiétude des éleveurs et y a répondu, par des mesures d’urgence mais aussi de long terme, pour les 200 000 éleveurs français et les centaines de milliers de salariés qui travaillent dans les filières viande et produits laitiers.

La première des mesures du plan de soutien présenté par Manuel Valls et Stéphane Le Foll mercredi 22 juillet vise au redressement des prix payés aux éleveurs. Le Premier ministre a ainsi appelé solennellement les industriels et la grande distribution à respecter les hausses de prix auxquelles ils se sont engagés car « il ne peut pas y avoir de course effrénée aux prix bas ».

Le plan prévoit aussi la restructuration de la dette et des allègements et reports de charges pour un montant total de 600 millions d'euros.

La mise en œuvre a été immédiate : dans la semaine qui a suivi les annonces, le Gouvernement a réuni les banques pour travailler à la restructuration de l’endettement des éleveurs. Des instructions claires ont été données aux préfets sur l'application des mesures ainsi que sur l'approvisionnement local dans la restauration collective. La France a par ailleurs mobilisé ses partenaires européens pour obtenir que des solutions puissent être proposées dès septembre dans le cadre d'un conseil exceptionnel qui se tiendra à Bruxelles.

Le plan de soutien à l'élevage français a été présenté mercredi 22 juillet à l'issue du Conseil des ministres.

> Mise en oeuvre plan soutien élevage français - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,38 Mb