Actualités diverses

Eurockéennes : un festival qui mobilise les services de l’Etat

 
La 26ème édition du festival "les Eurockéennes" s'est tenue du 4 au 6 juillet 2014 dans le Territoire de Belfort et a connu cette année une affluence record avec plus de 102 000 spectateurs cumulés sur 3 jours, soit près de 34 000 spectateurs par jour, attirés par les nombreux artistes : Robert Plant, Stromae, les Pixies...

Une manifestation d'une telle ampleur mobilise d'importants moyens au titre de la sécurité placés sous l'autorité de Pascal JOLY, Préfet du Territoire de Belfort.

Ainsi, le dispositif de sécurité mis en place en partenariat entre les organisateurs, l’État et les collectivités locales représente plus de 500 personnes : 280 gendarmes, fonctionnaires de police et douaniers renforcés par plus de 200 gendarmes mobiles et CRSCompagnies républicaines de sécurité, plus d’une vingtaine de pompiers et personnels médicaux du SAMUService d'aide médicale urgente, trois équipes d’enquête de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations vérifiant la sécurité sanitaire des aliments ainsi que 31 bénévoles mobilisés sur la thématique de la sécurité routière.

Ce grand rassemblement permet notamment au SDISService départemental d'incendie et de secours et au SAMUService d'aide médicale urgente de mettre en place un PMA (poste médical avancé) et ainsi de travailler les procédures communes qu’ils pourraient avoir à mettre en œuvre dans le cadre d’une crise majeure. Au-delà de l’aspect opérationnel, ce dispositif est très apprécié par les unités opérationnelles.

Comme les années précédentes, le dispositif de sécurité a permis de faire face sans difficulté aux problèmes inhérents à un tel rassemblement festif de plusieurs dizaines de milliers de personnes (malaises divers, alcoolisme, stupéfiants, petite délinquance, régulation des flux de spectateurs...).

Vendredi 4 juillet et dimanche 6 juillet, le Territoire de Belfort a été placé en vigilance météo orange pour risque d'orage accompagnés de vents pouvant aller jusqu’à 85km/h et de grêle localement. Cependant, grâce à des contacts fréquents avec Météo-France et une gestion en amont des moyens et des solutions, ces deux épisodes orageux ont pu être appréhendés sereinement. Des messages au public, relayés par les moyens de communication de l’organisateur, ont permis d’informer les festivaliers et de transmettre des consignes de comportement. Il n'y a eu ni mouvement de panique, ni désorganisation générale.

Un tel dispositif de sécurité est un gage de succès pour un grand rassemblement de cette ampleur.