Actualités diverses

Au volant quand vous regardez votre smartphone qui regarde la route ?

 
Au volant quand vous regardez votre smartphone qui regarde la route ?

Aujourd'hui, plus de 24 millions de Français ont un smartphone, et ils sont près d'un tiers à lire leurs messages en conduisant. Ce dernier chiffre est à multiplier par deux lorsqu'il s'agit des moins de 35 ans.

Une nouvelle forme de dépendance

L'omniprésence du smartphone dans la vie quotidienne et au volant peut être assimilée à une forme de dépendance. Certains scientifiques parlent de syndrome FOMO (Fear Of Missing Out) : la peur de rater quelque chose, un besoin irrépressible d'être constamment en relation avec les autres, d'être joignable à tout moment.

Une préoccupation mondiale

L'utilisation du smartphone au volant est devenue une réelle préoccupation dans de nombreux pays. C'est notamment le cas aux Etats-Unis où son usage est devenu la 1ère cause de mortalité des jeunes sur la route devant l'alcool.

Quels risques, quels dangers ?

L'usage du smartphone au volant a de multiples conséquences sur la conduite et la sécurité des automobilistes. Aucune d'entre elles n,'est à sous-estimer.

- Augmentation du temps de réaction

- Augmentation de la distance de freinage

- Distance de sécurité réduite avec le véhicule qui précède

- Difficulté à maintenir une vitesse adaptée

- Réduction du champ de vision

- Difficulté à s'insérer sans danger dans le flux de circulation

- Provocation de stress, de tensions, voire de frustrations

- Moindre conscience de l'environnement

Ce que dit la loi

Les conducteurs ont l'obligation de rester maître de leur véhicule.

Conduire avec un téléphone à la main est interdit et sanctionner d'une amende forfaitaire de 135€ et d'un retrait de 3 points du permis de conduire.

Le fait de consulter ou de manipuler son téléphone est également interdit et passible de sanctions.

Tout appareil allumé doté d'un écran, placé dans le champ de vision du conducteur et "ne constituant pas une aide à la conduite", le port à l’oreille, par le conducteur d’un véhicule en circulation, de tout dispositif susceptible d’émettre du son, à l’exception des appareils électroniques correcteurs de surdité (Cela interdit notamment les oreillettes permettant de téléphoner ou d’écouter de la musique) est sanctionné d'une contravention de 5ème classe d'un montant de 1500€ au maximum et d'un retrait de 3 points sur le permis de conduire.

Quelques chiffres

Écrire un message en conduisant multiplie le risque d'accident par 23 : il oblige le conducteur à détourner les yeux de la route pendant en moyenne 5 secondes.

15% des conducteurs se sont déjà fait une "grosse frayeur" en consultant leur smartphone.

31% des conducteurs reconnaissent lire des SMS, des alertes, des mels au volant (contre 11% en 2011), 13% admettent en rédiger. Ces pourcentages s'élèvent respectivement à 61% et 32% pour les moins de 35 ans.

Pour connaitre toutes les règles, rendez-vous sur le site http://www.securite-routiere.gouv.fr/connaitre-les-regles/reglementation-et-sanctions/telephone